La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Las Cabezas de San Juan

1958
4

Las Cabezas de San Juan, première commune constitutionnelle 

Las Cabezas de San Juan est une localité sévillane du Bas Guadalquivir qui a joué un rôle important dans l’histoire de l’Espagne. C’est en effet ici qu’a été appliquée, en 1820, la Constitution qui avait été signée en 1812 à Cadix, surnommée « La Pepa ». Cet acte de courage a été mené par le lieutenant-colonel Rafael de Riego, qui mit un terme à l’absolutisme monarchique de Ferdinand VII et à l’Inquisition. C’est ainsi que la première monarchie constitutionnelle d’Espagne fut instaurée. 

Pour en savoir plus sur cet événement majeur de l’histoire espagnole, visitez le centre-ville et la Plaza de la Constitución qui rend hommage à ce moment qui a déterminé l’idiosyncrasie de Las Cabezas de San Juan. L’amabilité et l’ouverture d’esprit dont ses habitants font preuve en sont aujourd’hui encore le témoignage. Depuis toujours, cette ville est un lieu stratégique entre Cadix et Séville. 

Le flamenco fait partie de la vie locale et s’exprime à travers différents événements d’importance nationale, comme le Festival de La Yerbabuena ou le Zambombá de Noël. Venez profiter de l’art qui s’exprime dans ses rues et goûter à sa gastronomie traditionnelle, dans laquelle les fèves sont très présentes. 

Si vous cherchez le contact de la nature, explorez le complexe endoréique Lebrija-Las Cabezas. Dans cette réserve naturelle protégée, vous pourrez observer différentes espèces en voie d’extinction.  Ce site, près du Guadalquivir et de ses marais, fait des environs de Las Cabezas de San Juan un lieu d’une grande valeur environnementale.

Venez découvrir Las Cabezas de San Juan, une localité pionnière dans l’histoire constitutionnelle espagnole. 


Comment s’y rendre ?

Le moyen le plus rapide pour s’y rendre en voiture depuis Séville est d’emprunter l’AP-4, sortie 44 et de prendre l’A-471 jusqu’à destination. 

En train, prendre la ligne C1 au départ de la gare de Santa Justa à Séville. Vous pouvez aussi prendre le car à la gare routière Plaza de Armas à Séville. 


Comment se déplacer ?

Flânez à pied pour découvrir la beauté du village. Faites une randonnée pédestre dans les environs, une promenade à cheval ou une ballade en vélo à travers ses paysages. 


Les incontournables

  • Visitez les lieux pittoresques du village comme Rincón Malillo, le berceau de l’art local, ou le Pasaje de Doña Mercedes. 
  • Contemplez la beauté du paysage naturel du complexe endoréique Lebrija-Las Cabezas. Sur les six étangs, on peut observer des flamants roses et d’autres espèces protégées. 
  • Goûtez le pain au kilo, typique du village. Accompagnez-le d’un plat traditionnel comme les habas heladas (fèves rissolées) ou les escargots en « mojiganga ». Vous en redemanderez ! 
  • Pour connaître l’histoire constitutionnelle de l’Espagne, ne manquez pas la commémoration du soulèvement du lieutenant-colonel Riego qui est célébrée au mois de mars. Un événement qui s’accompagne d’expositions, de marchés et d’événements artistiques divers. 
  • À Noël, admirez la crèche vivante de Las Cabezas de San Juan et venez assister à la Zambombá flamenca. 
  • Venez écouter le meilleur flamenco en juin pendant le Festival de la Yerbabuena, qui se déroule chaque année depuis deux décennies. 
  • Contemplez les couchers de soleil dignes de cartes postales en montant à cheval en pleine nature, dans les environs du village. 
  • Vous êtes passionné de sport ? Participez en juin au Duathlon Cross ou en avril à la Route cycliste. 


Itinéraire de visite

Commencez votre visite Plaza de la Constitución, où, comme son nom l’indique, a été proclamée en 1820 la première Constitution espagnole. Entrez dans la mairie, la première à appliquer la constitution espagnoles, où sont affichés les souvenirs du soulèvement du lieutenant-colonel Rafael de Riego. 

Non loin de là, découvrez un endroit emblématique : le Rincón Malillo. C’est le berceau d’artistes locaux comme le peintre Paco Cotto et la danseuse Pepa Montes. Cette ville est aussi la scène du Festival flamenco de La Yerbabuena qui se déroule au mois de juin depuis les années 1970. 

À deux minutes à pied, visitez l’église San Juan Bautista, un édifice de style baroque tardif construit tout en hauteur, ce qui permet de la voir de loin quand on arrive dans la ville. Elle se distingue par ses dimensions et par un crucifix sculpté par le grand Juan de Mesa. 

Un autre monument religieux à ne pas manquer est l’église San Roque, également de style baroque. Elle se trouve sur la Plaza de los Mártires, ainsi nommée car en 1823, le lieutenant-colonel Rafael de Riego y fut exécuté après le retour de l’absolutisme du roi Ferdinand VII. Au centre de la place, vous verrez un buste en hommage à ce militaire. 

Pour admirer de belles vues, dirigez-vous vers le Pasaje de Doña Mercedes, l’un des endroits les plus pittoresques du village. Et enfin, faites le tour du complexe endoréique Lebrija-Las Cabezas. Vous pouvez le parcourir à cheval, en attendant le coucher de soleil pour faire de superbes photos.


Lieux à visiter

  1. Casa de la Cultura, édifice néoclassique
  2. Église San Roque 
  3. Église San Juan Bautista
  4. Chapelle Jesús Cautivo
  5. Réserve naturelle Lebrija-Las Cabezas
  6. Plaza de los Mártires
  7. Vestiges du château de Montújar
  8. Couvent de Santa Ángela de la Cruz
  9. Passage de Doña Mercedes  
  10. Plaza de la Constitución 
  11. Casa Valcárcel, ancienne maison du XVIIIe siècle transformée en musée


Localisation

Las Cabezas de San Juan se trouve à 60 km de Séville, dans la région touristique Guadalquivir-Doñana. La ville est située au sommet d’une colline, sur les derniers contreforts de la Sierra de Gibalbín. Son territoire est partagé entre les marais et le bassin endoréique de Lebrija-Las Cabezas de San Juan, un espace protégé. 

Comarque
Guadalquivir-Doñana
Superficie
229.70 Km²
Altitude
69.00 m
Nº d’habitants
16.379
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.