Pinares de Doñana

Espaces naturels

Plus de trois cents sites et réserves naturelles

Sierra del Tablón o del Terril

492
2

La Sierra del Tablón, à la frontière de la province de Séville avec l'extrémité nord-est de la province de Cadix, appartient aux contreforts de la zone sub-bétique des chaînes de montagnes bétiques, qui à Séville sont appelées la Sierra Sud. Dans la Sierra del Tablón, il y a trois points de repère principaux : le Peñón de Algámitas (1121 m), dans la municipalité d'Algámitas, El Terril (1129 m), à la frontière entre Algámitas et Pruna, et le pic de La Rabitilla (832 m), qui appartient à Pruna. El Peñón et El Terril sont séparés par le port de Zamorano.

La chaîne de montagnes est de nature calcaire, avec des pentes raides causées dans certains cas par la présence de failles. Cette morphologie particulière, avec ses fosses, ses coupures et ses failles, donne naissance à une zone de grand intérêt paysager. Les eaux de ruissellement se déversent dans les rivières Corbones et Guadalete, et il existe également une circulation d'eau verticale et souterraine, favorisée par la composition calcaire du substrat.

Il convient de noter que le Terril, avec ses 1129 m, est le sommet le plus élevé de Séville, une province qui, en raison de ses caractéristiques géologiques particulières, présente un relief assez plat. Les pentes du Terril sont colonisées par une végétation dense, composée principalement de chênes verts, ainsi que de spécimens épars d'oliviers sauvages et de caroubiers, et de buissons bien développés dans les zones sans strate arborée. En montant, les strates d'arbres et d'arbustes disparaissent, jusqu'à ce que l'on arrive à un point où le substrat rocheux émerge, la roche calcaire étant colonisée par certaines espèces rocheuses, adaptées pour vivre dans les fissures et les crevasses. Dans cette chaîne de montagnes, on trouve également quelques endémismes végétaux, ainsi que des espèces rares ou menacées.

La route SE-9225, qui va d'Algámitas à Pruna, traverse la Sierra del Tablón. Accès gratuit.

Comarque
Catégorie
Espaces détente
Flore

Forêt de chênes verts dégradée avec des buissons abondants, des mastics, des chênes kermès, des asperges, des aubépines, des oliviers sauvages, des caroubiers, des cœurs de palmiers, du thym.

Faune

Hibou grand-duc, circaète Jean-le-Blanc, crécerelle, pigeon ramier, étourneau, genette, sanglier, vautour fauve.

Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.