Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Basilique mineure du Santísimo Cristo de la Expiración

310
1

La basilique mineure du Santísimo Cristo de la Expiración (Saint-Christ de l'expiration), située dans le populaire quartier de Triana à Séville, est le siège de la confrérie du Cachorro, qui a l'origine avait son siège dans la chapelle primitive du Patrocinio à la fin du XVIIe siècle.

C'est un lieu de grande dévotion populaire et l'un des plus caractéristiques de la tradition religieuse de Séville, qu'il ne faut pas manquer de visiter.

L'actuelle basilique dite du Patrocinio est le résultat de deux chapelles érigées à des époques différentes.

La chapelle primitive du Patrocinio, date de la fin du XVIIe siècle, lorsqu'en 1689, les confréries du Patrocinio et du Christ de l'expiration furent fusillées. Elle correspond à l'actuelle chapelle sacramentelle, avec un retable baroque du couvent de San Alberto, présidé par la Vierge du Patrocinio, une petite icône du XVIe siècle, connue sous le nom de « Virgen chica del Patrocinio » (Vierge du patronage). Juste à côté se trouvent les sculptures de San Isidoro et San Leandro et sur le côté, le Christ del Camino (du chemin), de Nazareth, du XVIIe siècle.

En raison de sa petite taille, en 1946, il a été décidé de construire une autre chapelle attenante. La nouvelle chapelle présente une grande entrée en brique sculptée et décorée de panneaux de céramique avec des scènes de la Vierge, de la Passion et de la mort du Christ.

Le retable principal en bois sculpté et doré est présidé par la spectaculaire représentation du Christ de l'Expiration, crucifié, et connu sous le nom de « El Cachorro », le dernier grand Crucifié de l'imagerie sévillane. Il s'agit de l'icône vénérée par cette confrérie qui effectue sa station de pénitence dans la cathédrale le vendredi saint.

L'œuvre est de Francisco Antonio Gijón, de l'année 1682, l'une des meilleures sculptures sur bois jamais réalisées. Le sculpteur aurait pris comme modèle un gitan de Triana en train d'agoniser après avoir été poignardé. Ce gitan était connu sous le nom d'El Cachorro, et selon la légende, lorsque l'icône est sortie dans la rue, les gens ont reconnu le défunt et ont donné son nom à la statue.

En 2012, le pape Benoît XVI a accordé à l'église du Cristo del Cachorro le titre et la dignité de Basilique mineure, titre dont à Séville, ne disposaient jusqu'alors les temples de la Macarena, El Gran Poder et La Trinidad. 

L'église est également dotée d'une salle d'exposition avec tous les effets et objets de cette confrérie du quartier populaire de Triana.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.