Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Couvent des Carmélites déchaussées

560
1

Le couvent des Carmélites déchaussées est le deuxième couvent de l’ordre Sanlúcar la Mayor à avoir été fondé dans la province de Séville en 1590 sous le patronage de saint Joseph. 

Seuls un mur blanchi à la chaux et ses deux entrées sont visibles de l’extérieur. L’une d’elles est une porte à linteau flanquée de deux piliers qui soutiennent une corniche dans laquelle se trouve saint Joseph abrité par un fronton terminé par trois pinacles.

La seconde porte est constituée d’un arc en plein cintre avec des pilastres latéraux. Au-dessus de la porte principale se trouve l’un des plus grands trésors du couvent : une magnifique mosaïque de la Vierge du Carmel datant probablement du XVIe siècle. Elle représente la Vierge couronnée entourée de nobles, de saints et de deux petits anges. Sous le manteau de la Vierge se trouvent les deux ordres religieux carmélites, l’un masculin et l’autre féminin.

Cloîtré, ce couvent doté d’une chapelle et d’un vaste jardin ne peut évidemment pas être visité librement.

Au XVIIe siècle, la chapelle d’origine a été remplacée par une église baroque. Sa nef est surplombée d’une voûte en berceau divisée par des arcs-doubleaux, tandis qu’une demi-coupole lisse domine le transept.

Datant du début du XVIIe siècle, son retable est l’œuvre de Fernando de Barahona qui se compose de trois piliers, deux corps et un couronnement. Dans une niche de la huche se trouve le patron du retable, saint Joseph ; au sommet, un Calvaire et dans la partie supérieure, une toile du Père éternel.

Horaires

Du lundi au samedi de 9 h 30 à 13 h et de 17 h à 19 h.

1 commentaires

María Jesús Ro… 08 Nov, 13:31

Desde 2021 se realizan visitas guiadas culturales a la preciosa iglesia barroca y locutorio. Para información y reservas contactar www.culturalroutessevilla.com teléfono 696 530 680

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.