Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église Santiago

999
3

Cette église, à laquelle on accède par une cour à portiques, a un plan rectangulaire à trois vaisseaux divisés en quatre sections et séparées par des piliers octogonaux moulurés sur lesquels reposent des arcs brisés. Le toit des vaisseaux est en bois, de forme trapézoïdale, avec une décoration mudéjare dans la partie centrale et des ornements en saillie dans les collatéraux. 

L’église est du XVe siècle, de style gothique-mudéjar, bien qu'au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, plusieurs travaux de rénovation aient été effectués, comme la chapelle de Monteros ouverte sur le mur droit, décorée de plâtreries datées de 1630, et la sacristie, reconstruite et décorée par Páez de Carmona durant le deuxième tiers du XVIIIe siècle. La salle capitulaire et l'armoire, ainsi que les chapelles baptismale et sacramentelle datent également du XVIIIe siècle.

À l'intérieur de l'église, on remarque le retable principal, un ouvrage du deuxième quart du XVIe siècle, qui contient des peintures d'Alejo Fernández et un groupe de sculptures représentant saint Jacques et des scènes de la Passion, ainsi que d'autres petites images situées sur les piliers séparant les travées. L'ensemble est complété par les retables des chapelles latérales, avec le Christ de l'Expiration sculpté par Pedro Roldán vers 1685 et un ensemble pictural de Pedro de Campaña et son atelier du milieu du XVIe siècle, sur le retable de gauche, ainsi qu’une statue à habiller de Notre-Dame des douleurs, du XVIIIe siècle, et un relief de l'Annonciation du XVIe siècle sur le retable de droite.

À l'extérieur, on remarque la tour de 50 mètres de haut construite après le tremblement de terre de 1755 sur les vestiges des tours précédentes des XVe et XVIe siècles. Construit en  briques, le corps principal est suivi de trois corps décroissants surmontés d'une petite coupole, ce qui donne à la tour une forme élancée et un rythme nettement ascendant. La décoration conjugue moulures et chapiteaux en brique sculptée, éléments en pierre, enduits peints, faïence bleue, pilastres, colonnes inversées ou estipites, etc., créant un effet de polychromie qui contraste avec la brique propre corps principal.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.