Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

La Cathédrale et La Giralda

971
1

La Cathédrale

La cathédrale de Séville est le plus grand temple gothique du monde et le troisième de la chrétienté après la basilique Saint-Pierre du Vatican et la cathédrale Saint-Paul de Londres. Sa construction a débuté en 1403 sur l'ancienne grande mosquée de Séville, œuvre almohade dont elle a conservé le patio des orangers et la tour-clocher, la Giralda.

Après la Reconquête, le temple a pris la forme que l'on connaît aujourd'hui, mêlant différents styles architecturaux : gothique, roman, Renaissance, mozarabe... bien que le style gothique prédomine.

On accède au patio par la Puerta del Perdón (Porte du Pardon), dont la décoration est en plâtre de style Renaissance, avec des inscriptions almohades coufiques. La cour a conservé sa structure complète jusqu'en 1618, lorsque la chapelle del Sagrario (tabernacle) a été construite sur le côté ouest.

La cathédrale est composée de cinq nefs, la plus haute et la principale de 36 mètres, les nefs latérales atteignant les 26 mètres. La hauteur maximale est de 40 mètres au niveau du transept. Le transept a été construit au XVe siècle. Il s'est effondré en 1511 puis a été restauré entre 1888 et 1893, avec l'exécution du nouveau ciborium.

La cathédrale de Séville, avec sa beauté sobre et son atmosphère mystique, fascine les milliers de touristes qui la visitent chaque année. Parmi les éléments les plus impressionnants de la cathédrale figurent les vitraux et les hauts plafonds voûtés que l'on peut visiter (couvertures),ornés de dessins et de détails d'architecture gothique ; les imposantes voûtes gothiques ; le charme du patio des orangers ; la singulière bibliothèque Colombina ; la tour-clocher ; les chapelles remplies d'œuvres d'art, ainsi qu'une excellente iconographie qui comprend des peintures, des sculptures, des vitraux et des pièces d'orfèvrerie délicates, font de la visite de la cathédrale un passage obligé à Séville.

La Giralda

La Giralda est l'une des tours de guet (atalaya) les plus spectaculaires de Séville, et l'un de ses symboles par excellence. Connue dans le monde entier, sa silhouette a inspiré une multitude d'œuvres d'art et même des monuments très similaires, presque jumeaux, ce qui fait que quiconque, même s'il n'est jamais allé à Séville, la reconnaît rapidement. C'est également l'un des monuments arabes les plus connus au monde. 

La Giralda mérite une visite au calme et contemplative, pour profiter de sa beauté extérieure et intérieure. Elle fait partie de la cathédrale, à laquelle elle donne de l'éclat et de la prestance, et c'est l'un des plus beaux clochers du monde.

Elle a la structure classique des minarets almohades qui sera toujours utilisée pendant des siècles dans la plupart des clochers mudéjars.

Elle est constituée d'un prisme central à base carrée, entouré par ses quatre murs extérieurs. Entre les deux structures se trouvent les rampes de montée qui, dans le cas de cette tour et en raison de sa grande taille, permettaient même d'accéder à cheval.

La décoration extérieure est basée sur des ouvertures ou fenêtres cintrées à meneaux, avec des arcs outrepassés (en fer à cheval) semi-circulaires ou polylobés, entourés d'alfiz (encadrement de forme rectangulaire) avec un autre grand arc lobé brisé (arc bombé). Les rues latérales présentent des arcades murales qui, vues de loin, ressemblent à un maillage en forme de losanges. La grande hauteur de ce minaret le distingue de tous les autres, et son ornementation à rayures verticales lui confère une élégance particulière.

Le corps des cloches se distingue par ses magnifiques fenêtres, notamment les arcs et chapiteaux de style califal. Le dernier corps de la tour almohade a été remplacé au XVIe siècle par Hernán Ruiz, en raison de sa détérioration, et présente une finition de style Renaissance marquée par la présence d'une statue féminine en bronze de quatre mètres de haut qui représente « la foi victorieuse », appelée « Giraldillo » et qui donne son nom à la tour.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.