Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Héritage des frères Álvarez Quintero

239
0

Les frères Serafín (1871-1938) et Joaquín (1873-1944) Álvarez Quintero étaient natifs d’Utrera, où ils ont vécu leurs premières années de vie.

Leur œuvre, qui s’inscrit dans le courant du costumbrismo et qui s’inspire fortement de la vie quotidienne en Andalousie, est composée de sainetes et d’entremeses, des compositions de théâtre et d’opéra. Une bonne partie de leur succès réside dans le fait d’avoir su créer des personnages et des ambiances, parfois clichés, auxquels le public arrivait à s’identifier.

La collection est essentiellement à valeur testimoniale et documentaire. Elle inclut des meubles et des objets, aussi bien des outils de bureau que des petites figurines en terre cuite à glaçure, en métal ou en plâtre qui constituent des souvenirs personnels, ainsi que des vases, des cannes, des horloges, etc.

L’exposition inclut également 48 tableaux, la plupart peints par des artistes andalous tels que García Ramos ou VIllegas Cordero, des dessins signés par Gonzaolo Bacarisas et même un dessin réalisé par Joaquín Álvarez Quintero. Il y a également plus de 150 photographies, la plupart étant des portraits dédicacés d'acteurs, d'actrices et des personnes liées au monde du théâtre comme María Guerrero, Margarita Zirgú, Maruchi Fresno, Eduardo Marquina, Pastora Imperio...

La bibliothèque personnelle des frères Quintero est une partie très importante de cette collection. Elle réunit plus de 4500 volumes, en comptant les revues. La valeur de cette biblothèque est renforcée par la présence de documents dactylographiés, notamment plusieurs comédies, des diplômes (titre de citoyens d’honneur de Séville donné en 1910 et d’Utrera en 1914 ; nomination d’académiciens) et des lettres.

Catégorie
Horaires

Pour les visites, appeler la Maison de la culture (+34 955 86 09 31). 
Entrée gratuite
 

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.