turismo activo

Tourisme actif

Mettez-vous à l'épreuve dans un environnement naturel unique

Chemin de Saint-Jacques : Vía Augusta

1819
4

Le Chemin de Saint-Jacques de Cadix à Séville relie la capitale et des villes de la baie de Cadix à Séville, où il rejoint la Vía de la Plata. Et il le fait en suivant, dès que possible, le tracé de la Vía Augusta romaine.

Ce chemin pénètre dans la province sévillane au niveau de la ville d’El Cuervo de Sevilla, une commune limitrophe des deux provinces. Nous avons laissé derrière nous les vignobles de Jerez, mais pas totalement, car nous entrons dans la commune en longeant les vignobles du domaine de Santa Lucía. Nous nous dirigeons ensuite vers l’église de Nuestra Señora del Rosario et à partir de là nous entrons dans la commune d’El Cuervo de Sevilla. Nous traverserons son avenue principale, qui coïncide avec la N-IV, et parallèlement à cette route en direction de Séville, nous prendrons à l'intersection du village un chemin à gauche, appelé « Camino de las Monjas », qui traverse la route nationale jusqu'à trouver un chemin qui part sur notre droite. Un peu plus loin, nous ferons un léger virage à droite puis à gauche et à la fin nous tournerons à nouveau à droite, en prenant le chemin qui va vers la fabrique de plâtre. Nous restons sur le chemin principal et continuons à marcher au milieu de serres, de maisons de labour et de fermes, et en apercevant toujours au loin la Giraldilla de Lebrija. Arrivés à une petite maison blanche, il faudra tourner à droite pour chercher la rocade de Lebrija. Nous la traverserons avec précaution en continuant vers la ville, jusqu’à ce qu’un chemin parallèle aux maisons et aux chalets apparaisse sur la droite. Ensuite, dans Lebrija, il nous renvoie à la route, maintenant rue, que nous avons empruntée.

Nous quittons cette commune par un chemin très fréquenté qui nous amène à la Balsa de Melendo en la bordant, et nous suivrons à partir de là le canal qui nous accompagnera sur une grande partie du chemin. Après avoir quitté le canal, nous tomberons sur une zone de basses terres facilement inondables en temps de pluie qui pourraient compliquer le passage. À cet endroit, quelques étables abandonnées que nous devons atteindre pour continuer la promenade nous servent de point de repère.

Après avoir passé cette zone, nous emprunterons le pont sur l’autoroute AP-IV pour pénétrer dans le village de Las Cabezas de San Juan. Nous quittons Las Cabezas par l’avenue Jesús Nazareno, nous longeons l’aire de repos de l’autoroute et après trois kilomètres, nous marcherons parallèlement à la voie ferrée que nous alternerons pendant quelques kilomètres avec le canal, puis, en suivant à nouveau la voie ferrée, nous nous rapprocherons de la ville de Utrera et entrerons par lafuente de los Ocho Caños.

Nous quittons Utrera par l’avenida del General Giráldez et nous reprenons le chemin après avoir traversé, sur un pont, la ligne de chemin de fer Séville-Malaga. Nous ne rencontrerons aucune difficulté pour suivre le tracé, sauf le passage d’un petit gué, qui, en temps de pluie, pourrait poser quelques problèmes, et qui nous ferait débuter la montée de la Cuesta Carretilla près de Alcalá de Guadaíra où nous arriverons après avoir passé les pinèdes d’Oromana et traversé la rivière du même nom.

Nous quittons Pan de Alcalá par le pont du dragon, en prenant un sentier parallèle à la rivière où nous pourrons observer plusieurs moulins typiques de cette rivière. Nous passerons sous le viaduc de la SE-40 puis, après avoir traversé le pont du canal et en marchant parallèlement à celui-ci, nous pourrons voir la ville de Séville, que nous atteindrons par le campus de l'université Pablo Olavide. Nous prendrons l’avenida de La Paz qui nous dirigera vers le centre-ville où s’achève, dans sa splendide Cathédrale, le chemin des pèlerins de Cadix à Séville (Vía Augusta) et où commence le chemin de Saint Jacques à travers la Vía de la Plata.
 

URL Livre de route
Tracé
Difficulté
Longueur
93.00Km

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.