turismo activo

Tourisme actif

Mettez-vous à l'épreuve dans un environnement naturel unique

Routes des Églises : Alanís - S. Nicolás del Puerto

92
3

Alanís

Au moment de rentrer dans le Parc naturel, nous apercevons la silhouette d’Alanís découpée sur une douce colline. Le village se caractérise principalement par le château médiéval et l’église de San Juan qui le surplombent.

Bien que d’après certains historiens son origine remonte à l’époque des Celtes, c’est à la période islamique que l'on attribue les germes du village actuel. Les arabes lui ont donné son nom : Al-Hanis (fertile, terre prospère). Ce toponyme peut expliquer pourquoi ce territoire a été tellement désiré et disputé au fil de l’histoire. Le Château a connu des événements tels que la reconquête chrétienne en 1249, menée par Fernando III, le siège en 1472 par le Duc de Medina Sidonia contre la défense du Marquis de Cadix ou encore sa reconstruction et l’armement par les Français en 1808.

L’église de Las Angustias a été érigée en souvenir de la victoire des chrétiens face aux musulmans, à 200 mètres du village, dans la vallée de Matamoros. Elle compte trois travées et une entrée. La première travée a été construite au XVIIe siècle et on y trouve une pierre tombale sur laquelle est gravée la date de 1656. A l’intérieur, est conservée et vénérée l’image de notre Señora de las Angustias, sainte patronne du village, dont l’image primitive a été détruite pendant la guerre civile espagnole. Elle a ensuite été remplacée par l’actuelle, œuvre du sculpteur Castillo Lastrucci. Elle a été reconstruite au XVIIIe siècle.

Dans le centre urbain nous trouvons plusieurs églises, comme celle de Jesús Nazareno. Un édifice appartenant à l’ancien Hôpital de charité, aujourd’hui disparu, à l’intérieur duquel il y a un retable de style baroque. Dans cette chapelle, d’une beauté simple et austère, qui invite au recueillement et à la prière des villageois et des visiteurs, il y a aussi le titulaire de l’une des confréries de pénitence les plus populaires du commune. Nous avons aussi l’église de San Juan, considérée comme la première paroisse du village et érigée à l’ombre et sous la protection du château. Au niveau architectural, il s’agit d’un bâtiment à une seule nef rectangulaire divisée en quatre travées par des arcs transversaux brisés -modèle architectural très fréquent dans l’architecture médiévale des Sierras de Cordoue, Séville et Huelva- et complétée par un curieux abside semi-circulaire, appartenant plus au style roman qu’au style mudéjar andalou, le tout étant couvert par une charpente en bois. Actuellement c’est le siège de La Casa de las Artes, un espace dédié aux arts du spectacle.

Pendant une grande partie du parcours, nous passerons par des dehesas mixtes aux chênes verts (Quercus llex) et aux chênes-lièges (Quercus suber), créées autrefois par l’homme pour l’élevage du bétail. Profitons le temps d’une journée de cette promenade, plongeons-nous dans nos pensées et tirons des leçons du travail agricole. En fonction de la saison à laquelle nous ferons cette randonnée, nous pourrons observer les différentes tâches réalisées dans les champs : la taille ou l’élagage des oliviers et surtout le moment le plus important, la cueillette du fruit, généralement courant décembre-janvier. Dans la dehesa, l’automne se présente comme la saison la plus belle de ce remarquable paysage montagneux et c’est aussi la saison à laquelle son fruit, le gland, arrive à maturité. Si nous nous promenons pendant ces mois-ci, nous serons les spectateurs d’une spectaculaire pluie de glands qui feront la joie des porcs ibériques. Une grande partie du parcours se fera par le Carril de Fuente Robledo et par le Carril de Los Cascajales, ce qui nous offre un bon revêtement et un chemin clair sur lequel il est difficile de se perdre.

San Nicolás del Puerto

Nous entrons dans San Nicolás del Puerto par la calle Charca de los Fresnos et dès les premiers pas, nous verrons la seule et unique plage fluviale de la province de Sevilla. Une plage située sur le canal du ruisseau de los Parrales, là où, si le temps le permet, nous pourrons nous baigner ou faire une pause dans ses bars de plage à thème avant de continuer pour visiter l’église de San Diego.
 

URL Livre de route
Tracé
Difficulté
Longueur
14.17Km
Étiquettes
[]

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.