Toros vista pájaro

Séville, belle et diverse

Le palais de Yanduri est l'un des joyaux architecturaux de Séville datant du début du XXe siècle, et dont le propriétaire actuel est la banque Banco de Santander Central Hispano. Ce palais est situé au niveau de la Porte de Jerez et il a été construit entre 1901 et 1904, sur ordre de Pedro Zubiria y Teresa, les marquis de Yanduri, qui voulaient reproduire des plans d'architecture française.

Les vestiges de l'ancien palais, d'origine mudéjar et construit sur un ancien couvent de l'ordre des Dominicains, sont très nombreux et importants, puisque l’on a conservé ses structures et l'organisation originale de l'espace, ainsi que le type de décoration, les cours avec galeries, la prédominance des proportions carrées, les baies encadrées par des alfiz et souvent divisées en doubles fenêt

Seul le portail de cette ancienne demeure qui appartint à l’une des familles les plus nobles d’Écija a été conservé. Il a été établi qu’à la fin du XVIIIe siècle, les maîtres d’œuvre Lucas Bazán et Pedro Lozano de la Torre intervinrent dans les travaux de rénovation des maisons principales de l’IVe marquis d’Alcántara del Cuerbo, M. Manuel de Viavicencio y Castrillo.

Cette maison-palais fut la propriété des marquis de la Garantía et, aujourd’hui, elle appartient à MM. Cárdenas Osuna et Jiménez Alfaro. 

La façade est en briques apparentes et, au centre, il y a une belle porte du XVIIIe siècle avec le blason du marquisat. Cette porte se distingue par ses belles proportions, son design et son élégante exécution. 

Cette maison-palais vous fera voyager dans le temps à travers des espaces marqués par une vie intense, la noblesse et les conquêtes.

Sauvée de l’oubli, cet édifice harmonieux, restauré en hôtel offre aux visiteurs la possibilité de retrouver leur paix intérieure dans des pièces lumineuses, entre des fontaines, des grenadiers et des orangers. 

Le palais de Mañara est un hôtel particulier construit dans un style fondamentalement Renaissance. Dans ce palais et né le célèbre philanthrope Miguel de Mañara, promoteur et bienfaiteur de la confrérie et de l'hôpital de la Caridad (Charité).

Construit entre les XVe et XVIe siècles, le palais de Dueñas tient son nom du monastère aujourd'hui disparu de Santa María de las Dueñas, situé sur le site attenant et démoli en 1868. Son origine remonte à l'hôtel particulier (casa palacio) des Pineda, seigneurs de la Maison Bermeja, l'une des lignées du patriciat de Séville.