Romerías

Séville te fais tomber amoureux

Cette église est située à côté des vestiges des murailles de Séville et de l'Arc de La Macarena, l'une de ses portes d'entrée.

Un complexe monumental de trois nefs séparées par des piliers et avec une chapelle principale carrée. Elle a été conçue par l'architecte Diego Antonio Díaz, qui a construit le bâtiment dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Construite en 1541, Juan Téllez Girón a fondé le couvent franciscain du Corpus Christi, qui est encore largement conservé aujourd'hui.

L'église de la Anunciación (Annonciation) est l'un des édifices les plus intéressants de la Renaissance à Séville. Il s'agit de l'ancienne église de la Maison professe de la Compagnie de Jésus, dont la fondation remonte à 1565. L'expulsion de la Compagnie de Jésus en 1767 laissa le couvent abandonné, dans lequel l'Université de Séville vint s'installer en 1771.

L'église collégiale del Divino Salvador (du Divin Sauveur) de Séville est une église médiévale transformée dans les dernières décennies du XVIIe siècle et construite sur une ancienne mosquée califale (et ancienne basilique romaine), dont elle a conservé le patio des orangers.

L'hôpital de Los Venerables Sacerdotes (des vénérables prêtres) a été fondé il y a plus de trois siècles par le chanoine Justin de Neve pour accueillir et soigner les ecclésiastiques âgés et démunis.

C'est au cœur du quartier de San Julián que se dresse le clocher-mur du monastère de Santa Paula. En 1473, le pape Sixte IV émet la bulle fondatrice du monastère en faveur d'Ana de Santillán y Guzmán, une femme partie se reclure à San Juan de la Palma après être devenue veuve. Lors de cette retraite, elle a l'idée de créer un cloître pour l'Ordre de Saint-Jérôme.