Écija Iglesia de los Descalzos

Séville, belle et diverse

Un superbe bâtiment en transition du baroque au néoclassicisme, construit en 1755.

Construite à la fin du XVIIIe siècle, cette église est dédiée à l’Immaculée Conception. Sur le plan ecclésiastique, elle dépend de la paroisse de la Purísima Concepción. En 1887, elle devint également un réservoir d’eau, utilisé comme bain jusqu’à la guerre civile espagnole et servant désormais de point d’approvisionnement pour les sources d’irrigation voisines.

Le bâtiment baroque du XVIIe siècle, dont la construction fut ordonnée par Álvaro de Castilla, en 1614, comme couvent et hôpital, auquel l’église est rattachée.

Elle est située au sommet du village dans l’ancienne rue connue sous le nom d’El Porche, dédiée de nos jours à Juan de Dios Corrales Gálvez, qui en fut le curé pendant 53 ans. Dans ce qui était autrefois une petite chapelle ou un oratoire privé des comtes de Gelves, se dresse aujourd’hui cette belle église baroque dont les origines remontent au XVIe siècle.

Elle possède une seule nef rectangulaire avec des chapelles latérales prolongées par la tribune du chœur, et est surmontée d'une voûte d’arête et d'une coupole hémisphérique dans le transept.

Ce couvent a été fondé au milieu du XVIe siècle et occupé par différents ordres religieux. La communauté des Minimes de saint François de Paule l'a dirigé de 1726 à 1855, année de son exclaustration, et il a ensuite été confié à la congrégation de Notre-Dame des Douleurs et de Saint Philippe Neri. 

Cette église du XVIIIe siècle (1745-1757) doit son nom à l’image du Christ de la Miséricorde, qui préside le maître-autel.