Camona Vistas Parador

Séville te fais tomber amoureux

Thématique

Depuis 1998, les directeurs culturels Rosana de Aza et Olinto de la Obra, précurseurs de la promotion et de la diffusion du patrimoine artistique et culturel d'Al-Andalus, s'efforcent de promouvoir l'histoire du flamenco le plus traditionnel et de mettre en valeur la tradition folklorique de l'Andalousie, inscrite au Patrimoine de l'Humanité.

La Casa de la Guitarra (Maison de la guitare) est un centre culturel flamenco situé dans une bâtisse du XVIIIe siècle, en plein cœur du quartier de Santa Cruz (ancien quartier juif), à proximité de la cathédrale.

Dans ce musée, nous pouvons trouver une grande variété d'animaux originaires de la région, disséqués par le taxidermiste de la localité M.Rafael Diaz, ainsi que des restes archéologiques extraits de différentes fouilles du Château.

Le Centre touristique de Malpasillo permet au voyageur de découvrir les zones les plus méconnues de la rivière Genil et de comprendre l’importance de ce cours d’eau pour les villages qui en dépendent.

Les Halles municipales de l'artisanat (Lonja Municipal de Artesanía) « El Postigo » (le guichet ou porte) est un bâtiment emblématique situé dans le centre de Séville, à côté de l'Arc del Postigo del Aceite (arc du guichet de l'huile), l'une des portes les plus importantes de la ville, à quelques mètres de la cathédrale et de la Giralda.

Les arènes (Plaza de Toros) de la maistrance royale de cavalerie (Real Maestranza de Caballería) de Séville sont les plus anciennes arènes d'Espagne. C'est là que se déroulent les corridas de la Feria de Abril (la grande fête du mois d'avril à Séville), l'un des événements de la tauromachie les plus célèbres au monde.

De l'autre côté du fleuve, face au monument à la Tolérance d'Eduardo Chillida, au cœur du quartier de Triana, se trouve le Centre thématique de la tolérance du château de San Jorge sur l'oppression religieuse, sociale et culturelle exercée par le Tribunal de l'Inquisition, établie à Séville par les Rois catholiques.