Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Alcazar d’Écija (gisement archéologique Plaza de Armas)

421
0

Le gisement archéologique situé sur l'ancienne place d’armes de l’Alcazar royal dit « El Picadero », occupe la partie la plus élevée de la ville. On peut y voir des vestiges turdétans et romains et des pans de la muraille d’un château musulman qui permettent de constater les niveaux d’occupation d’Écija depuis sa fondation, vers le VIIIe siècle av. J.-C. Jusqu’à aujourd’hui.

Les différentes fouilles archéologiques ont mis au jour les preuves d’une occupation depuis le IXe siècle av. J.C. et d’une utilisation de l’espace sans interruption jusqu’à nos jours. Ces interventions réalisées depuis 1999 ont permis de découvrir des vestiges importants parmi lesquels on peut mettre en avant ceux de l’époque romaine.

À l’époque de l’Al-Andalus, la ville devin l’alcazar d’Istiya, l’Écija musulmane. Après la reconquête de la ville en 1240 par les troupes castillanes, la fortification fut administrée par différents gouverneurs nommés par le roi. Au XVIIIe siècle, après plusieurs siècles de détérioration, il devint un manège (picadero en espagnol), et c’est pour cela que les habitants de la ville l’appellent le quartier du « Picadero ». 

À l’intérieur on distingue les restes d’un bâtiment turdétan dont les fonctions étaient liées au culte et plusieurs pièces romaines richement décorées de mosaïques, de sols en marbre et de peintures murales exceptionnellement bien conservées. Depuis les vestiges de la forteresse musulmane on peut voir toute la ville.

Catégorie

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.