La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Brenes

1257
5

Brenes, un petit coin au bord du fleuve à deux pas de Séville

Parmi les orangers et les oliviers, est blottie la coquette petite ville de Brenes, sur les bords du fleuve Guadalquivir. Le temps semble s’être arrêté dans ce charmant endroit de la Vega del Guadalquivir. Venez profiter de la qualité de vie typique des villages sévillans : bonne chère, monuments et traditions.  

Brenes possède un charmant patrimoine que vous découvrirez au fil de votre visite. Même si son nom date de la période arabe, elle était déjà célèbre à l’époque romaine pour sa production d’huile d’olive qui s’est poursuivie jusqu’au XIXe siècle. De son ancienne splendeur économique témoignent encore quelques cheminées industrielles qui sont aujourd’hui un emblème de la ville. 

En tant que ville fluviale, la pêche est une activité très présente à Brenes. Vous êtes amateur ? N’hésitez pas à vous installer pour chatouiller la carpe ou le barbeau. Dans le cas contraire, contentez-vous de les commander marinés dans les bars ou restaurants de la ville. Et si vous venez visiter Brenes au printemps, ne manquez pas de goûter une des spécialités locales : les escargots. Parmi ses plats typiques, on trouve aussi les artichauts en jardinière et les fèves tendres aux petits pois, et pour dessert, ses crèmes glacées artisanales et les alfajores de obleas. 

Quant aux festivités, la plus importante est en l’honneur de la sainte patronne, Notre-Dame du Rosaire, qui se déroule début octobre et coïncide avec la féria locale. Enfin, la Semaine sainte compte sur la participation enthousiaste de tous les habitants du village. Il faut en ce sens mentionner que la plupart des costumes et des accessoires des confréries sont confectionnés par l’atelier de broderie local. 

Brenes est une destination tout simplement incontournable : venez voir ce que ce petit coin au bord du fleuve et à deux pas de Séville a à vous offrir. 


Comment s’y rendre ?

En voiture depuis Séville, prendre l’A-8009 puis l’A-8004. Après avoir traversé San José de La Rinconada, poursuivre sur cette route vers Brenes. 

En bus, prendre la ligne métropolitaine M-216 à la gare routière Plaza de Armas à Séville et descendre à Brenes. 

Si vous préférez voyager en train, les lignes de train C1 et C3, au départ de la gare Santa Justa de Séville, s’arrêtent à Brenes


Comment se déplacer ?

Découvrez cette localité en flânant dans son centre-ville et sur les rives du fleuve Guadalquivir. Enfourchez un vélo ou prévoyez une randonnée pédestre à travers la campagne. 


Les incontournables

  • Pensez à une partie de pêche dans le Guadalquivir. Il y a fort à parier que vous rentrerez avec une carpe, un barbeau ou un mulet. 
  • Visitez l’atelier Fernández y Enríquez pour y admirer de véritables œuvres d’art en broderie baroque. Cet atelier est l’un des grands fournisseurs des confréries sévillanes pour la Semaine sainte. 
  • Profitez-en pour faire une randonnée sur les deux sentiers de Brenes qui font partie de la Route de l’ordre des Chevaliers de Malte, ce sera l’occasion d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de la ville de Brenes.
  • En août, participez au pèlerinage jusqu´à l’ermitage San Benito Abad de Castilblanco. De nombreuses localités de la Vega du Guadalquivir participent à cet événement si émouvant.  
  • Dégustez les plats typiques de la région de Brenes : le poisson de rivière mariné, le ragoût de fèves et de petits pois ou encore les artichauts en jardinière. 
  • Vous êtes plutôt gourmand ? Goûtez sans attendre l’alfajor de oblea ou les palmiers aux oeufs dans une pâtisserie de Brenes. 
  • Ne manquez pas la fête de la Vierge des Enfants qui se déroule le 2 février, et que couronne « le chocolat chaud »  organisé par le quartier de la Candelaria. 
  • Si vous êtes accro au running, vous pouvez participer à la traditionnelle course populaire du 1er novembre qui est une course grand public. 
  • Vivez au rythme du flamenco en août avec le festival de Cante Jondo « La Naranja » qui a lieu chaque année depuis 1983.


Itinéraire de visite

Pour découvrir au mieux cette ville, débutez votre visite Plaza Primero de Mayo, le centre névralgique où se trouvent l’hôtel de ville, la siège de la  confrérie de la Vera Cruz et l’église Inmaculada Concepción. Cet édifice commença  à être construit au XIVe siècle par les archevêques de Séville, ce qui explique que la tour porte leur blason. L’intérieur est remarquable avec ses plafonds à caissons mudéjars et ses belles œuvres baroques. 

Flânez maintenant dans les charmantes rues de Brenes au gré desquelles se dressent quelques monuments méritant votre attention. Par exemple, la cheminée connue sous le nom de « tour de la cigogne », qui témoigne de son passé industriel ou encore, le monument commémoratif du 28e pèlerinage national des confréries de Vera Cruz. Situé sur la calle Real, il se compose d’un monolithe revêtu d’azulejos sévillans qui rappelle cet événement qui s’est tenu en 2011. 

Un autre monument dédié au costalero se trouve sur le Paseo del Agua. En face, sur les vestiges d’une église médiévale, se dresse l’ermitage San Sebastián, le patron de Brenes. Dans ce quartier, vous pourrez également admirer l’hacienda San Sebastián datant de la fin du XVIIe siècle. Cet élément du patrimoine agricole de la ville, jadis consacré à la production d’huile d’olive conserve encore sa façade et la tour du moulin.

Pour terminer votre découverte de Brenes, une ballade sur les berges du Guadalquivir s’impose. Vous rencontrerez sûrement des pêcheurs. Si cela vous tente, vous pouvez toujours essayer et peut-être avec un peu de chance, attraper un joli poisson ! 


Lieux à visiter

  1. Ermitage San Sebastián 
  2. Tour du moulin de l’hacienda San Sebastián
  3. Tour-cheminée industrielle
  4. Monument aux droits constitutionnels
  5. Église Inmaculada Concepción
  6. Maison de la confrérie de la Vera Cruz
  7. Monument commémoratif du 28e pèlerinage national des confréries de la Vera Cruz
  8. Monument au costalero


Localisation

Brenes se trouve à 24 km de Séville dans la région de la Vega du Guadalquivir, le grand fleuve de l’Andalousie. Sur ses terres fertiles se succèdent les oliveraies, les champs de céréales et les vergers d’orangers et de pêchers. 

Comarque
Guadalquivir-Doñana
Superficie
21.50 Km²
Altitude
18.00 m
Nº d’habitants
12.608
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.