Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église de Nuestro Padre Jesús Nazareno

390
2

Elle est de construction très récente, puisqu’elle date de la fin du XXe siècle. Cette église à nef unique possède des galeries latérales et arrière supérieures, soutenues par de hautes colonnes. Le plafond à caissons mudéjar, tant dans l’église que dans la sacristie, est l’œuvre du maître Miguel Farse. Les images de Ntro. Padre Jesús Nazareno et de Ntra. Sra. de los Dolores présentes dans son autel, de style baroque, font l’objet d'une grande dévotion dans la commune. Elle réalise sa Station de Pénitence à l’aube du Vendredi Saint et il est fortement recommandé, d’un point de vue touristique et culturel, d’assister à sa sortie processionnelle, dans laquelle le char du Christ franchit le seuil de la porte de l’église au son de sa marche, la Plegaria.

En plus de renfermer une valeur sentimentale, la sculpture de Nuestro Padre Jesús Nazareno est l’un des joyaux artistiques de la province. La confection de l’image, achevée en 1685, est attribuée à l’atelier de Luisa Roldán, la Roldana. En raison des similitudes qu’elle présente avec l’image de l’Esperanza Macarena, de nombreux historiens affirment que les deux sculptures pourraient provenir des mains du même maître imagier.

Actuellement, le seigneur de La Algaba réalise sa station de pénitence dans un char de style baroque, construit en 1958 par Antonio Martín et doré par Antonio Martínez. Ce char présente une anecdote : la présence de petits anges, qui alternent la carnation blanche et noire, taillés par Augusto Morilla aux côtés des archanges en 1987.

Horaires

Du 1er avril au 31 octobre :

Lundi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi, de 19 h à 21 h.

Dimanche, de 11 h à 13 h.

Fermé le mardi.


Du 1er novembre au 31 mars :

Lundi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi, de 18 h 30 à 20 h 30.

Dimanche, de 11 h à 13 h.

Fermé le mardi.
 

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.