Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Ermitage del Dulce Nombre de Jesús y Santa Misericordia

248
0

Anciennement, à l’époque musulmane, il s’agissait d’une mosquée située dans la partie la plus haute du village et orientée vers La Mecque. Il était habituel de construire des églises sur d’anciennes mosquées. L’église actuelle qui date du XVIe siècle ne comptait à l’origine qu’une seule nef mais plus tard un deuxième vaisseau a été ajouté du côté de l’épître.

L’ermitage de la Misericordia se trouve sur la plaza de la Misericordia, non loin de la paroisse de Nuestra Señora de la Asunción. Les livres d’or nous ont appris qu’à une époque il a été utilisé comme hôpital, sans doute géré par une confrérie.

Il possède un portail en briques apparentes surmonté d’un clocher artistique orné d’une rosace en azulejos. 

La nef est recouverte d’une charpente de poutres en bois à deux versants alors que les chapelles latérales sont protégées par une simple pente. On peut mettre en avant le portail de style mudéjar. L’oculus, formé par des briques ornées d’azulejos bleus, blancs et miel, est très caractéristique. Le clocher est percé d’un petit arc en plein cintre avec un alfiz (encore une fois une conjonction de l'avant-garde de la renaissance et du système mauresque) et couronné d’un fronton recti-curviligne et d’une girouette en fer forgé. Sur le portail on peut voir une image de la Vierge de la Miséricorde, d’où le nom de l’ermitage.

Derrière l'autel, il y avait des peintures qui n’avaient aucune valeur et qui ont été recouvertes par le retable actuel qui date du XVIIIe siècle. Ce dernier est présidé par l’Enfant Jésus de l’école de Séville et par une peinture de la Vierge de la Miséricorde. Une autre des particularités de cet ermitage est le simpecado de la Vierge de Belén qui appartenait à une confrérie d’homme qui a aujourd’hui disparu. Ce magnifique étendard est en velours rouge brodé avec du fil d’argent.

Dans les années 1950, la confrérie del Crucificado y a été fondée et a pris le nom de cette église. Elle a ensuite été transférée à la paroisse lorsqu’elle a fusionné avec l’illustre archiconfrérie sacramentelle. 

Dans les dernières années, elle a accueilli les confréries de San Benito et de la Sagrada Entrada en Jerusalén. 
La confrérie filiale de San Benito Abad de Cantillana a son siège canonique dans cette paroisse, d’où elle part en pèlerinage le dernier week-end d’août jusqu’à l'ermitage du saint à Castilblanco de los Arroyos.

Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.