Alcalá de Guadaíra_PuenteDragón

Séville te fais tomber amoureux

Construite en 1541, Juan Téllez Girón a fondé le couvent franciscain du Corpus Christi, qui est encore largement conservé aujourd'hui.

Ce bâtiment rectangulaire possède 3 jets par lesquels l'eau s'écoule et est conduite vers un bassin. Il est situé à environ 1 700 mètres du village, sur le chemin qui porte son nom en direction de Paradas.

Datant de l’âge du bronze final-période orientalisante, le château d’Aznalcóllar a atteint toute sa splendeur aux époques romaine et arabe.

Le château d’Aznalcóllar fut une forteresse musulmane avant la reconquête de Séville en 1274 par Ferdinand III.

Pendant des siècles cette fontaine a été la seule du village. Elle date d’une époque lointaine et les vertus curatives de cette source étaient déjà connues des Romains.

Cette fontaine est un bel exemple du baroque civil en Andalousie. L’ensemble est composé de deux bâtiments datant de 1773 et 1789, deux citernes médiévales et un réservoir.

L’Alcazar de la Porte de Séville est situé sur la Plaza de Blas Infante. Cette forteresse a été érigée à la Porte de Séville, formant un complexe défensif presque imprenable.

Cette forteresse dont l’origine est confondue avec celle de la ville, date de l’époque arabe.

Site archéologique d'origine ibérique, avec d'abondants vestiges romains. La fontaine elle-même aurait pu être le motif de l'apparition des établissements humains et de leur maintien dans le temps. La fontaine possède des galeries souterraines pour la collecte de l'eau qui mènent à une citerne, également intérieure, d'où l'eau est déversée par la pente du terrain jusqu’à la fontaine.