Mantecados

Séville, belle et diverse

L’hacienda Santa Ana, architecturalement conçue sur le modèle romain de maison fermée et fortifiée, a été construite en 1861 et destinée principalement à la culture de l’olivier. Sur la base du modèle architectural classique, elle possède une maison noble ou manoir, des salons sociaux, une chapelle, des écuries, des logements pour le personnel, des jardins et une cour avec des orangers.

Arènes rondes bicentenaires avec une saillie qui correspond aux enclos destinés au bétail de combat. Construit avec de la terre, de la chaux et de l'ardoise, il se situe au nord de la commune, sur un des plus beaux boulevards de la Sierra Norte de Séville. Au premier étage il y a des gradins et la loge. Ces arènes comptent 4 porcheries, une conciergerie, une billetterie et une infirmerie.

Les arènes datent de 1870 et ont été inaugurées le 20 juin 1878. Elles ont ensuite été reconstruites en 1942. Les anciennes arènes de la Sierra Norte Sevillana étaient construites en moellons, en briques et en bois et elles étaient polygonales. Elles mesurent 40 mètres de diamètre et comptent 4 porcheries, 1 écurie, 1 enclos pour les bêtes de combat, une infirmerie et une chapelle.

Arènes classées en troisième catégorie, la Plaza de Toros d'Alcalá del Río date de 1950 et a remplacé la « plaza de carros », place où se déroulaient traditionnellement les fêtes taurines. 

El Real de la Jara dans la province de Séville affiche fièrement son meilleur profil lorsqu'il s'agit d'architecture au service de la communauté.  Il s'agit ni plus ni moins de l'arène municipale, pour laquelle des matériaux tels que des pierres de carrière du XIXe siècle ont été utilisés. 

Inaugurées le 22 juin 1905, elles font partie des plus anciennes de la province de Séville. Elles peuvent accueillir 2380 personnes. Des toreros comme Curro Romero, Paquirri, Pepe Luis Vázquez et les frères Peralta y ont défilé.

La nouvelle place de Morón de la Frontera, appartenant à l'homme d'affaires et agriculteur Manuel Morilla, a été inaugurée le 10 mars 2001 par Manuel Benítez El Cordobés, Enrique Ponce et El Juli. La construction a commencé le 19 octobre 2000. Le budget s'élevait à 240 millions de pesetas. ( environ 1,4 million d'euros)