Romerías

Séville te fais tomber amoureux

« L’héritage de Rome à Séville » est un voyage sur les traces du passage de Rome à travers la ville et sa province, qui fait découvrir au visiteur tout le patrimoine culturel et artistique que nous avons à offrir de cette civilisation qui a, un jour, colonisé et dirigé le célèbre orbe.

« L’héritage de Rome à Séville » est un voyage sur les traces du passage de Rome à travers la ville et sa province, qui fait découvrir au visiteur tout le patrimoine culturel et artistique que nous avons à offrir de cette civilisation qui a, un jour, colonisé et dirigé le célèbre orbe.

L’héritage de Rome à Séville

« L’héritage de Rome à Séville » est un voyage sur les traces du passage de Rome à travers la ville et sa province, qui fait découvrir au visiteur tout le patrimoine culturel et artistique que nous avons à offrir de cette civilisation qui a, un jour, colonisé et dirigé le célèbre orbe.

Comme d'autres églises paroissiales sévillanes, son origine remonte à la reconquête de la ville. Elle est située sur le site d'un ancien temple romain, sur lequel fut construite une église wisigoth et plus tard une mosquée. Elle appartient au type d'église gothique-mudéjar, bien qu'elle ait été modifiée au cours des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le point d'information du Cerro del Hierro est situé dans une propriété publique d'environ 360 hectares, où le Monument naturel du Cerro del Hierro a été déclaré comme tel le 1er octobre 2003.

Le gisement archéologique situé sur l'ancienne place d’armes de l’Alcazar royal dit « El Picadero », occupe la partie la plus élevée de la ville. On peut y voir des vestiges turdétans et romains et des pans de la muraille d’un château musulman qui permettent de constater les niveaux d’occupation d’Écija depuis sa fondation, vers le VIIIe siècle av. J.-C. Jusqu’à aujourd’hui.

La Plaza de España, le « Salon » populaire, se trouve à proximité du forum d’Astigi, l’ancienne ville romaine, où l’on peut voir encore aujourd’hui de magnifiques mosaïques. C’est le cœur de la ville, le centre historique, social et ludique des habitants d’Écija, sans doute depuis le XVe siècle.