La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

El Madroño

2357
2

El Madroño, le tourisme rural sur La Vía de la Plata

Vous êtes en quête de nature et de tranquillité absolue ? El Madroño, l’un des plus petits villages de la province de Séville sur La Via de la Plata, est une destination idéale pour vous. Il doit son nom à la multitude d’arbousiers qui l’entourent. Venez vous y relaxer et ressentir le plaisir de vous réveiller au doux chant des oiseaux à l’aube et profiter de la qualité de vie de ce village.  

Sa population atteint à peine 400 habitants, ce qui contribue à la transmission de ses coutumes. Assistez à ses festivités : Las Cruces de Arriba y Abajo ou la célébration de l’indépendance de Castillo de las Guardas, dont El Madroño faisait partie jusqu’en 1921. 

Mais le plus marquant à El Madroño, c’est son magnifique cadre naturel. Au pied de la Sierra de Aracena, vous découvrirez les gravures rupestres du Cerro de El Riscal et le monument naturel de l’Encina de los Perros. Ce chêne a des dimensions énormes, à tel point que son ombre atteint 600 m2. 

Qu’attendez-vous pour découvrir ces merveilles  ?


Comment s’y rendre ?

En voiture depuis Séville, prendre l’A-66, la Ruta de la Plata, sortie 782 vers la N-433. Une fois à El Castillo de las Guardas, suivre l’A-476 en direction de la C-421 jusqu’à destination. 

Il n’y a pas de gare à El Madroño. Vous pouvez prendre le car à la gare routière Plaza de Armas de Séville. 


Comment se déplacer ?

El Madroño est un endroit idéal pour se promener à pied et profiter du superbe cadre naturel. Vous pouvez parcourir aussi les sentiers de ce lieu magnifique en vélo.


Les incontournables

  • Goûtez la délicieuse gastronomie locale, notamment le sopeao (soupe froide de tomates et poivrons) et le ragoût de cabri. 
  • Parcourez les quatre petits hameaux d’El Madroño pour connaître leur histoire. 
  • Visitez l’église San Blas, patron du village, lors de sa fête en février. Vous pourrez faire bénir une couronne de pain, comme tous les habitants. 
  • Ne manquez pas le Monument naturel de l’Encina de los Perros qui se trouve à 1,5 km du village : l’ombre de ce chêne immense dépasse 600 m2. 
  • Vivez les festivités des Croix : Arriba à la mi-mai et Abajo début juin, les grands événements locaux. 
  • À un peu moins de 2 km d’El Madroño, sur le versant le plus raide du Cerro d’El Riscal, se trouvent des gravures rupestres datant de l’âge du bronze. 
  • Vous recherchez le calme et la tranquillité ? El Madroño est une destination idéale pour vous adonner au tourisme rural. 


Itinéraire de visite 

Commencez votre visite par la Plaza de la Constitución, au centre du village, où se trouve l’église San Blas qui abrite son saint patron. 

Un autre monument de son patrimoine est la chapelle des Cruces. On y trouve la Cruz de Arriba, dont la fête est à la mi-mai, et la Cruz de Abajo, début août. Ces festivités traditionnelles sont très attendues par les habitants. Les villages voisins d’El Madroño célèbrent aussi cette dévotion à la croix. 

N’hésitez pas à prévoir une randonnée pour visiter les quatre petits hameaux ou encore à partir à la recherche du Monument naturel La Encina de los Perros : ce chêne vert incroyable se trouve à 1,5 km du centre. Les gravures rupestres de la Cueva del Pobre sur le Cerro de El Riscal sont également une zone naturelle protégée, dont l’accès est limité.


Lieux à visiter

  1. Chapelles Las Cruces de Arriba y Abajo
  2. Église San Blas
  3. Hameau d’El Alamo et sa chapelle
  4. Monument naturel Encina de los Perros
  5. Gravures rupestres au Cerro de El Riscal


Localisation

El Madroño est à 77 km de Séville, sur les contreforts de la Sierra de Aracena, dans la région touristique de La Vía de la Plata. Quatre petits hameaux dépendent du village : El Álamo, Juan Antón, Juan Gallego et Villagordo. 

Comarque
La Vía de la Plata
Superficie
103.10 Km²
Altitude
357.00 m
Nº d’habitants
282
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.