La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Utrera

2329
8

Utrera, berceau historique du flamenco et des taureaux de combat

Au sud-est de Séville, dans la région de La Campiña, découvrez Utrera, une ville au destin singulier, tant par son histoire que par son art et sa culture. C’est l’une des plus anciennes de la province de Séville et déjà à l’époque romaine, ses champs offraient les meilleurs oliviers et vignobles, ce qui lui a valu le nom d’« Utrer », le lieu des huiles et des vins. Laissez-vous emporter par la richesse de son patrimoine historique, qui va des ruines médiévales, églises gothiques et palais nobles, aux haciendas et cortijos, qui ont façonné le caractère unique de cette ville. 

Utrera a toujours été une terre d’agriculture et d’élevage. Vous voulez voir un cheval de Pure race espagnole ? Vous êtes au bon endroit : visitez les haras d’Utrera qui sont internationalement renommés pour leurs exemplaires uniques. Mais ce qui prévaut à Utrera, c’est la tradition tauromachique. C’est ici que sont nés les premières manades de taureaux et les premières ganaderías. C’est pourquoi on l’appelle le berceau du taureau de combat ! 

Cette ville unique du Guadalquivir inférieur a aussi vu naître de grands artistes de flamenco de renommée internationale (Enrique Montoya, les sœurs Fernanda et Bernarda ou l’inimitable Bambino, père de la rumba moderne) et maints cantaores populaires. Promenez-vous dans ses rues et respirez l’art qui flotte dans l’air, comme dans ses anciennes tavernes. C’est ainsi que vous comprendrez le mieux pourquoi Utrera est le berceau historique du flamenco. 

Et, bien sûr, essayez le fameux mostachón de Utrera, le délicieux gâteau typique que vous pouvez consommer à tout moment de la journée et tout au long de l’année.

Venez découvrir Utrera, un petit coin d’Andalousie qui a beaucoup à offrir. 


Comment s’y rendre ?

En voiture depuis Séville, prendre l’A-376 jusqu’à Utrera. 
En train, emprunter la ligne de banlieue C1 depuis la gare de Santa Justa à Séville.
En bus, prendre la ligne M-221 qui relie Séville à Utrera.


Comment se déplacer ?

Vous prendrez plaisir à découvrir chaque recoin d’Utrera en flânant à pied dans son centre historique. Mais si la fatigue vous gagne, n’hésitez pas à sauter dans un des deux bus de la ville. La compagnie de transport Los Amarillos relie tous les points de la ville. 


Les incontournables

  • Visitez l’église de la Consolation et découvrez la première Vierge à laquelle était dédié le plus grand pèlerinage en Espagne, interdit au XVIIIe siècle.
  • Profitez d’un spectacle authentique qui a plus de 600 ans d’histoire : pendant les festivités locales, les cloches de l’église Santiago el Mayor sonnent à toute volée, caracolant vers les hauteurs, comme de véritables acrobates aériennes. 
  • Installez-vous dans une taverne d’Utrera et laissez-vous envoûter par le cante flamenco spontané d’un primesautier.
  • Montez un Pure race espagnole des haras d’Utrera où sont élevés des exemplaires uniques internationalement reconnus. 
  • Découvrez l’histoire des taureaux de combat, les toros bravos, en visitant l’une des ganaderías les plus réputées d’Utrera. 
  • Célébrez le Jour de l’Andalousie de façon originale en participant à la traditionnelle promenade à vélo qui traverse la ville. 
  • Goûtez l’exquise gastronomie d’Utrera avec ses plats typiques tels que la queue de taureau et les ragoûts gitans. 
  • Essayez le mostachón de Utrera, un gâteau traditionnel qui a fait la renommée de la ville. 
  • Appréciez le flamenco lors de ses deux célèbres festivals, « El Potaje de Utrera » en juin et « El Festival del Mostachón » en automne. 


Itinéraire de visite

Pour découvrir la richesse architecturale d’Utrera, débutez votre visite sur la Plaza Gibaxa où se trouve l’hôtel de ville. Laissez-vous surprendre par son caractère unique, puisqu’elle fut autrefois le palais du comte de Vistahermosa, le premier éleveur de taureaux de combat espagnol. Promenez-vous dans ses salles spectaculaires, chacune arborant une décoration et un thème différent. 

À l’angle, vous apercevrez le bureau de poste : approchez-vous pour voir la stèle commémorant deux grands dramaturges qui y sont nés, les frères Serafín et Joaquín Álvarez Quintero. Utrera est également un pays d’artistes, une ambiance qui se ressent lorsque l’on déambule dans ses rues. Rendez-vous maintenant à l’église Santa María de la Mesa, ainsi appelée car elle se trouve sur une colline en forme de plateau. Cette église médiévale est atypique avec sa tour centrale, néanmoins caractéristique des églises gothiques d’Utrera.

À seulement cinq minutes à pied, vous arriverez dans un autre quartier architecturalement important avec l’église Santiago el Mayor, dans laquelle chaque fête est un spectacle mémorable où les cloches sonnent à toute volée. Devant se trouve le couvent des religieuses carmélites où vous pourrez acheter leurs délicieuses pâtisseries, et, si vous avez de la chance, vous pourrez aussi les entendre chanter : on dit que ce sont des voix célestes. Tout près se trouve la Plaza de la Constitución où se dresse le monument au grand cantaor flamenco, Enrique Montoya, un endroit très apprécié des habitants qui sont à l’initiative de cet hommage. D’autres monuments répartis dans la ville sont dédiés à Bambino, aux sœurs Fernanda et Bernarda et à Enrique Morante, dans différentes parties de la ville.

Le château arabe se dresse également dans ce quartier. Vous apprendrez beaucoup de choses sur l’histoire médiévale d’Utrera grâce au Centre d’interprétation situé dans le donjon. Vous ne pouvez pas quitter cette ville sans avoir flâné dans un endroit magnifique : ruelle des enfants perdus situé au cœur du centre historique. Cet ancien quartier juif dégage un charme singulier, et inspire particulièrement les amateurs de photographie.

Pour terminer votre visite d’Utrera, allez au sanctuaire Nuestra Señora de la Consolación, où se trouve la sainte patronne des habitants. Le pèlerinage en l’honneur de cette Vierge fut autrefois le plus important d’Espagne, jusqu’à ce que le roi Charles III l’interdise car il le considérait comme incontrôlable. Pourtant, beaucoup de fidèles continuent à prier pour ses miracles. Remarquez le navire d’or qu’elle tient dans sa main : il a été donné par un équipage qui, selon la légende, a été épargné grâce à elle du naufrage. La Vierge de la Consolation d’Utrera était très vénérée par les marins qui, au XVIe siècle, quittaient le port de Séville pour le Nouveau Monde. C’est pourquoi elle est considérée comme la première icône marine sur terre. 


Lieux à visiter

  1. Vieux baraquement de cavalerie
  2. Chapelle de la Sainte Trinité
  3. Chapelle des Douleurs
  4. Chapelle d San Bartolomé
  5. Chapelle de San Francisco
  6. Chapelle d’El Carmen
  7. Ancien palais du comte de Vistahermosa, aujourd’hui l’hôtel de ville
  8. Ancien palais des marquis de Tous, aujourd’hui Maison de la Culture
  9. Demeures seigneuriales, de style baroque réparti dans la ville
  10. Couvent de La Purísima Concepción
  11. Le château arabe et son centre d’interprétation
  12. Hôpital Santa Resurrección
  13. Église Santa María de la Mesa
  14. Église Santiago el Mayor
  15. Callejón del Niño Perdido (ruelle des enfants perdus) et ancien quartier juif
  16. Maison des Ponce de León
  17. Remparts
  18. Sanctuaire de Nuestra Señora de la Consolacíon
  19. Tours de moulin, calle Vicente Giráldez, rue Ponce de León, la Casa Alhóndiga (la plus belle), calle Preciosa et calle Sacramento
  20. Musée Legado Hermanos Alvarez Quintero
  21. Théâtre municipal La Cuadra
  22. Plaza del Altozano et ancien marché
  23. Plaza Enrique de la Cuadra
  24. Parc Cristo de los Afligidos
  25. Statue de Fernanda et Bernarda, devant le marché
  26. Parc de la Consolación et monument aux frères Álvarez Quintero
  27. Gare ferroviaire construite en 1864
  28. Monument à San Juan Bosco face au collège salésien, le premier en Espagne, fondé en 1881
  29. Monument à Bambino, sur un rond-point
  30. Réservoir de Torre del Águila (navigable en été et également adapté à la pêche)
  31. Monument à Enrique Morante
  32. Fontaine des Ocho Caños
  33. Site naturel Brazo del Este
  34. Réserve naturelle du système endoréique d’Utrera


Localisation

Utrera se trouve à 32 km au sud-est de Séville dans la région de La Campiña. Sur sa commune, s’étendent le parc naturel du Brazo del Este, et la réserve naturelle du système endoréique d’Utrera. 

Comarque
La Campiña
Superficie
681.30 Km²
Altitude
49.00 m
Nº d’habitants
50.665
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.