Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Château de Peñaflor

172
0

Le château de Peñaflor est une construction défensive sous médiévale qui dans ses structures conservées obéit aux époques musulmane et chrétienne (il est catalogué comme de construction almohade, au XIIe siècle), bien que le potentiel du gisement et la céramique de surface ne témoignent de l'existence d'un bâtiment fortifié dans le lieu d'époques précédentes

Il se trouve à l'extrémité sud-ouest d'un petit plateau dans les derniers contreforts de la Sierra Morena, à l'intérieur de la ville (en face du site archéologique de la ville romaine de Celti),

Il est soumis à la protection du patrimoine en vertu de la déclaration générique du décret du 22 avril 1949 et de la loi 16/1985 sur le patrimoine historique espagnol. La Direction générale du patrimoine culturel du gouvernement andalou a déclaré le château de Peñaflor patrimoine culturel, en l'inscrivant au catalogue général du patrimoine historique andalou le 25 juin 1985. En 1993, le gouvernement andalou a accordé une reconnaissance spéciale aux châteaux de la Communauté autonome d'Andalousie.

L'état actuel du château est le résultat d'un regrettable état d'abandon au cours des siècles, qui l'a réduit à quelque 78 mètres de toile murale en mauvais état de conservation (21 mètres dans la toile orientale, 33 mètres dans la toile occidentale et 24 mètres dans la toile méridionale), avec une absence totale de tours, de portes et de fenêtres permettant de dater les différentes réformes effectuées au cours du Moyen Âge. L'enceinte a été utilisée depuis son amortissement comme un lieu de défense, au moins depuis le XVIIe siècle, pour la construction de logements, de sorte qu'elle est maintenant couverte de maisons à l'intérieur et à l'extérieur de l'enceinte. L'accès se fait de la place de l'Avenzoar à la calle Castillo, cette dernière étant en fait l'intérieur de la forteresse.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.