Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église Santa María de La Oliva

135
1

Cette église a été conçue par les architectes Alonso Beltrán, Pedro Díaz de Palacio, Juan de Burgos et Pedro Silva. Elle possède un plan basilical dont la nef est séparée en trois vaisseaux. Parmi ses éléments les plus caractéristiques, on trouve la tour, fixée au pied de la nef gauche et achevée au XVIIe siècle. Cette dernière se termine par un clocher à deux corps et une flèche octogonale recouverte de tuiles.

L’intérieur révèle des peintures et des sculptures remarquables du XVIIe siècle, des pièces d’argenterie des XVIIe et XVIIIe siècles et une pierre tombale wisigothe datant de 520 appartenant à la martyre chrétienne « Susanna Fámula », ayant vécu sous le règne de Leovigildo. De même, le retable classique qui préside l’église est d’une grande valeur historique et culturelle. Il montre l’influence sculpturale de Juan de Herrera du XVIIe siècle dans le monastère royal de San Lorenzo de El Escorial et possède quelques toiles appartenant à l’école d’Ocampo.

Un autre de ses éléments uniques est l’horloge de sa tour : une œuvre d’art à la mécanique horlogère parfaite, un métier qui tend à disparaître. Elle a été construite à l’initiative de la mairie de Salteras, et, avec l’autorisation du diocèse de Séville, a été installée le 1er septembre 1865. Construite à Bilbao dans l’usine de Don José Zugasti e Hijos et similaire à celle de l’église de San Lorenzo à Séville, elle a subi plusieurs réparations et restaurations, la dernière ayant été effectuée en 2004 et ayant permis son retour au sommet de la tour après plusieurs années de consistoire.

Cette église est le siège du patron de Salteras, saint Sébastien et de la confrérie des Nazaréens et de celle du Rocío.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.