Écija Iglesia de los Descalzos

Séville, belle et diverse

C’était à l'origine l'église du couvent des Mínimos de San Francisco de Paula, devenue aujourd'hui l'église paroissiale Nuestra Señora de la Victoria. 

L'image du saint patron d'Osuna est vénérée dans cet ermitage, et emmenée en procession tous les 12 janvier. L'église a été construite au XVIIe siècle et rénovée au XVIIIe siècle. Son intérieur se compose d’une seule nef, couverte d'une voûte en berceau et d'une coupole sur pendentifs dans l'espace du transept.

Le bâtiment baroque du XVIIe siècle, dont la construction fut ordonnée par Álvaro de Castilla, en 1614, comme couvent et hôpital, auquel l’église est rattachée.

Il s’agit d'un bâtiment à nef unique, sans toitures. La chapelle principale a une voûte octogonale en transept, de forme trapézoïdale. Un arc de triomphe ogival se trouve sur le côté de l’évangile en amont du presbytère. Il existe également un arc en plein cintre dont l’archivolte est richement ornementée, ainsi qu’une embrasure avec un arc bombé.

Un bâtiment mudéjar à trois nefs avec des toits modernes et une chapelle principale avec des voûtes d'arêtes.  Dans la nef gauche, il y a une porte construite sur un arc en plein cintre.

Cette paroisse est le monument le plus représentatif de Casariche. Sa construction fut ordonnée par les marquis d’Estepa au XVIIe siècle. C’est un édifice à plan en croix latine à une seule nef, avec des chapelles entre les contreforts intérieurs.

Ouvrage constitué d'une seule nef à trois pans et d'une abside carrée, avec un porche à trois arcs en plein cintre reposant sur des colonnes de marbre. Sa construction date de la fin du XVe siècle, et des travaux de rénovation ont été entrepris au milieu du XVIIIe siècle.