Toros vista pájaro

Séville, belle et diverse

La réserve naturelle du complexe endoréique de Lebrija-Las Cabezas, avec celle de l'Espera, sont les derniers bastions d'un grand système lagunaire qui traversait toute la campagne entre Séville et Cadix.


Le Peñón Zaframagón se trouve entre Olvera (Cadix) et Coripe, au niveau des derniers contreforts de la région montagneuse de Grazalema, dans la zone où la cordillère Subbétique rencontre la dépression du Guadalquivir.

Le Brazo del Este était l’un des anciens effluents du fleuve Guadalquivir dans sa partie inférieure. En arrivant à la plaine marécageuse, le Guadalquivir se ramifiait sous plusieurs effluents de différentes tailles. Les trois effluents principaux étaient le Brazo del Este, le Brazo de Enmedio, qui est le lit actuel, et le Brazo de la Torre, également appelé du nord-ouest.

Le lac de retenue de Malpasillo s’inscrit, d’un point de vue géologique, dans l’unité subbétique des cordillères Bétiques.

Le Site naturel de Cordobilla est formé sur la rivière Genil et s’étend sur 1460 hectares. On y accède par une route qui relie Badolatosa à Puente Genil. Il est entouré de terres agricoles, dans une zone où l’on trouve principalement des champs d’oliviers, de céréales et des cultures irriguées.

Comme les autres zones humides situées sur la frange de contact entre les cordillères Bétiques et la dépression du Guadalquivir, ce complexe est une zone humide formée par trois lagunes peu profondes : Zarracatín, Arjona et Alcaparrosa.

Il s’agit de l’une des plus importantes enclaves naturelles du continent européen. C’est une zone d’hivernage, de passage et de reproduction très importante pour de nombreuses espèces d’oiseaux. C’est aussi l’un des derniers bastions d’espèces sauvages menacées comme l’aigle impérial et le lynx ibérique.