Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Casa Rosa

164
0

La « maison rose » est organisée le long d'un axe qui part de l'entrée (donnant sur l'Avenida de la Guardia Civil), formée d'un vestibule et d'un hall et se termine par une pièce de forme octogonale (la salle ronde). Le grand hall fait office de patio dans la maison traditionnelle, à partir duquel s'articulent toutes les pièces de la maison.

La maison est composée de trois étages et d'un demi-sous-sol. On y accède de l'extérieur par deux escaliers latéraux depuis l'entrée et de la maison par deux autres escaliers situés dans la zone de service (façade donnant sur la rue Manuel Siurot). Au rez-de-chaussée et à l'étage principal se trouvent les parties les plus importantes de la maison, le deuxième étage accueillant les chambres de service et d'autres pièces de même nature.

L'escalier principal de la maison, en trois parties, se trouve dans le hall, couvert par une lucarne. Les deux façades de la maison donnant sur le jardin sont fermées au rez-de-chaussée par une galerie vitrée, qui s'adapte à la forme du périmètre des murs. Le dernier étage est doté d'une terrasse ouverte.

Les constructions situées aux angles de rues sont tout aussi intéressantes, notamment celle située à l'angle des rues Palmera et Peyré, de style plus moderne, avec de claires influences françaises, tant au niveau de sa disposition qu'au niveau des éléments figuratifs de ses façades.

Sa construction fut commandée par Eugenia de la Rocha, marquise d'Angulo, en 1894, avec un projet du maître d'œuvre José Solares.

En 1916, Ramón Balbuena y Huertas entreprend la restauration de la façade de la maison sur l'Avenida (avenue) Manuel Siurot, en incorporant à la coursive de façade un niveau supplémentaire, agrémenté d'un profil crénelé. Il reprend le style de la façade existante à pilastres, en intercalant des espaces vides et en ajoutant deux balcons aux extrémités.

En 1927, à la suite de l'urbanisation du quartier, Vicente Traver construit la façade de l'Avenida de la Guardia Civil, apportant ainsi une touche plus urbaine au bâtiment d'origine.
 

Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.