Écija Iglesia de los Descalzos

Séville, belle et diverse

Cet espace conçu par l’architecte Aurelio Gómez Millán en 1940 accueille différents édifices religieux liés à la dévotion, à l’éducation, aux rites funéraires et à la détente. Il a été imaginé par le cardinal Pedro Segura Sáenz.

Situé sur le Paseo Juan de Dios Soto, le monument en l’honneur de la Vierge del Rocío a été inauguré le 15 janvier 1978 et béni par l’évêque auxiliaire de Séville de l’époque, Rafael Bellido Caro.

Cette tour, la seule en bon état qui ait été conservée dans ce quartier, date d'une époque très proche de la conquête de Séville par San Fernando, et prouve que les colonisateurs chrétiens ont suivi l'organisation mise en place dans le territoire récemment annexé. 

Le pont du Santísimo Cristo de la Expiración (Saint-Christ de l'Expiration) est un pont urbain de la ville de Séville qui traverse le fleuve Guadalquivir et constitue une sortie naturelle de la ville vers la zone d'El Aljarafe et la province de Huelva. Il a été construit en 1991.

Construit entre les XVe et XVIe siècles, le palais de Dueñas tient son nom du monastère aujourd'hui disparu de Santa María de las Dueñas, situé sur le site attenant et démoli en 1868. Son origine remonte à l'hôtel particulier (casa palacio) des Pineda, seigneurs de la Maison Bermeja, l'une des lignées du patriciat de Séville. 

Place triangulaire située en plein cœur du centre-ville, à côté de la Plaza del Altozano. Des rues importantes de la ville comme la calle de la Fuente Vieja ou la calle Sevilla débouchent sur cette place.