Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Palais de las Dueñas

192
0

Construit entre les XVe et XVIe siècles, le palais de Dueñas tient son nom du monastère aujourd'hui disparu de Santa María de las Dueñas, situé sur le site attenant et démoli en 1868. Son origine remonte à l'hôtel particulier (casa palacio) des Pineda, seigneurs de la Maison Bermeja, l'une des lignées du patriciat de Séville. 

Plus tard, le palais a été hérité par Fernando Enríquez de Ribera, IIe marquis de Villanueva del Río et père d'Antonia Enríquez de Ribera, marié en 1612 à Fernando Álvarez de Toledo, futur VIe duc d'Alba. Depuis cette date, le palais appartient à la Maison d'Alba. Au XIXe siècle, le palais a été transformé en maison d'habitation, ses pièces ont été compartimentées avec des cloisons et les plafonds à caissons recouverts de faux plafonds. Curieusement, l'un des locataires et administrateur du palais était Antonio Machado Álvarez, qui allait devenir l'un des plus grands poètes espagnols, Antonio Machado, en 1875.

Au XXe siècle, Jacobo Fitz-James, Stuart y Falcó (1878-1953), XVIIe duc d'Alba, universitaire et ambassadeur d'Espagne, convertit Las Dueñas en un lieu de rencontre pour les membres des dynasties européens et personnalités diverses du monde de la culture, de la politique et de l'art international. Au cours de cette période, le patio principal est aménagé et l'escalier des nefs du palais est récupéré.

Cette gestion sera poursuivie par sa fille, Cayetana, XVIIIe duchesse d'Alba, qui portera une attention particulière aux jardins du palais de las Dueñas, qui montrent aujourd'hui toute leur splendeur au visiteur, grâce à l'ouverture récente au public à l'initiative de l'actuel et XIXe duc d'Alba, Carlos Fitz-James Stuart.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.