Romerías

Séville te fais tomber amoureux

Depuis 1998, les directeurs culturels Rosana de Aza et Olinto de la Obra, précurseurs de la promotion et de la diffusion du patrimoine artistique et culturel d'Al-Andalus, s'efforcent de promouvoir l'histoire du flamenco le plus traditionnel et de mettre en valeur la tradition folklorique de l'Andalousie, inscrite au Patrimoine de l'Humanité.

La Casa de la Guitarra (Maison de la guitare) est un centre culturel flamenco situé dans une bâtisse du XVIIIe siècle, en plein cœur du quartier de Santa Cruz (ancien quartier juif), à proximité de la cathédrale.

Situé dans l'un des beaux exemples d'architecture civile de la région, ce centre culturel abrite l'espace muséal consacré à l'histoire de l'écriture.  

Construit en 1884 par les frères Algarín, il divise la cour originale du château en deux parties. 

Il s’agit d’une cour à portiques qui tourne autour d’un puits, avec des colonnes en fonte, qui donne sur les maisons aussi bien au rez-de-chaussée qu’à l’étage. Au XIe siècle, le château fut vendu par le Duc de Medinaceli aux frères Algarín qui l’utilisèrent comme moulin à huile. 

Sa construction fut ordonnée par un commerçant italien à la fin du XIXe siècle. 

On suppose que l’hacienda de Belén devait être le centre autour duquel s’est construite la ville initiale. Ce bâtiment municipal a conservé son architecture rurale andalouse.

Il est situé dans un bâtiment du XVIIIe siècle connu sous le nom de la Casa del Aire. Le Musée de la femme dans le flamenco est un lieu unique au monde où les visiteurs peuvent se familiariser avec l’histoire vivante du flamenco, reconnu aujourd’hui comme un art à part entière.