La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Coria del Río

2661
4

Coria del Río, carrefour de cultures près du Guadalquivir

S’il y a une ville cosmopolite dans la province de Séville, c’est bien Coria del Río. Durant votre visite, vous découvrirez la richesse de son histoire liée au fleuve Guadalquivir et à la culture du riz. C’est en effet ici que Blas Infante, le père de l’Andalousie établit sa résidence : sa maison a été aujourd’hui transformée en musée et classée Bien d’intérêt culturel.

Une légende raconte que l’apôtre Jacques débarqua ici dans le cadre de son périple pour évangéliser l’Espagne, puis qu’au Moyen-Âge, les Vikings remontèrent le fleuve par Coria del Río pour attaquer Séville. Au XVIIe siècle, une expédition de samouraïs passa par la ville et une petite colonie de guerriers japonais décida de s’y installer. Ne vous étonnez donc pas si vous rencontrez des habitants avec des traits orientaux ou ayant « Japon » pour nom de famille ! Aujourd’hui encore, des festivals sont organisés en l’honneur du pays du soleil levant, comme la Semaine culturelle japonaise. Le saké de Coria, une boisson originale à base de riz, traditionnellement proposée comme digestif est l’une des dernières créations locales portant l’empreinte japonaise. 

Dans le parc Carlos de Mesa, vous pourrez emprunter une agréable promenade aménagée sur les berges du Guadalquivir pour admirer le beau paysage fluvial de Coria. Le mulet, un poisson localement appelé albur, est traditionnellement pêché et cuisiné sous maintes formes dans tous les restaurants de la ville. Un autre plat typique de la gastronomie de Coria est le riz aux écrevisses. Et comme dessert, il faut absolument goûter les orejitas de habas, les délicieuses merveilles locales, faites tout simplement avec des œufs, du sucre et de la farine.  

Coria del Río est aussi connue pour le culte qu’elle voue à la Vierge d’El Rocío. Au mois de mai, des centaines de pèlerins qui se dirigent vers le hameau d’El Rocío à cheval ou dans des charrettes tirées par des bœufs, prennent le bac pour passer d’une rive à l’autre du Guadalquivir, évitant ainsi de traverser la ville de Séville. Cette opération est tout un événement à ne pas manquer ! 

Découvrez un paysage millénaire, porte d’entrée des marais et creuset de cultures qui vous séduira immédiatement par son cadre, ses habitants et ses coutumes. 


Comment s’y rendre ?

Si vous arrivez en voiture, prenez la SE-30 puis empruntez la sortie 15A vers l’A-8058.

Ou bien, prenez  la route SE-3300, et embarquez  votre voiture sur le bac de Coria pour traverser le Guadalquivir. 

En bus : vous devez vous rendre à la gare de Plaza de Armas à Séville. De là, des bus partent toute la journée en direction de l'Aljarafe et de la région des marais avec un arrêt à Coria del Río.

En train : si vous descendez à la gare de San Bernardo à Séville, vous avez la possibilité de prendre le métro jusqu'à l'arrêt San Juan Bajo. Depuis ce village, vous pouvez prendre un bus en direction de Gelves, Coria del Río et La Puebla del Río.


Comment se déplacer ?

Coria del Río est une ville agréable à découvrir à pied. Profitez-en pour faire une ballade le long des berges du Guadalquivir, vous perdre au hasard de ses rues, découvrir ses restaurants, ses bars et ses monuments…


Les incontournables

  • Découvrez le passé japonais de Coria del Río. Dégustez le saké, boisson locale à base de riz et ne manquez pas sa Semaine culturelle japonaise.
  • Visitez son patrimoine monumental classé Bien d’intérêt culturel, comme la maison du père de l’andalousisme, Blas Infante, et le musée de l’Autonomie andalouse. 
  • En mai, assistez au festival de l’Albur, sur les rives du Guadalquivir et dégustez la multitude de tapas réalisées à base de ce poisson typique de Coria. 
  • Goûtez les orejitas de habas, une douceur aussi originale que traditionnelle. 
  • Empruntez la Route du riz, dont Coria fait partie avec onze autres localités et dégustez la spécialité culinaire : le riz aux écrevisses. 
  • En juillet, rejoignez la Velá del Carmen et allez attendre la  procession de la Vierge qui prend le bac de Coria pour franchir le Guadalquivir.
  • Si vous aimez le pèlerinage champêtre d’El Rocío, ne manquez pas au mois de mai, le spectacle des confréries franchissant le Guadalquivir en bac.
  • Durant la Semaine sainte, admirez les processions qui se déroulent chaque jour. Le dimanche de Pâques, assistez à la populaire rencontre entre le Christ Ressuscité et la Vierge de la Solitude.
  • En septembre, rendez-vous à la Feria de Coria del Río, l’une des plus anciennes de la province, classée d’intérêt touristique en Andalousie. 


Itinéraire de visite

À Coria del Río, vous pourrez admirer de merveilleux couchers de soleil sur les berges du Guadalquivir dans le parc Carlos de Mesa où se dresse le monument à Hasekura Tsunenaga, un hommage au samouraï qui fonda la communauté japonaise de Coria. Cette statue est un cadeau de la ville japonaise de Sendai qui représente l’union des deux cultures. Si vous poursuivez votre chemin sur la promenade qui longe le fleuve, vous arriverez à l’embarcadère du bac qui permet aux piétons et aux voitures de traverser le fleuve, et relie ainsi plus rapidement Séville aux villages de la zone des marais.  

Sur le Cerro de San Juan, se dresse l’ermitage de San Juan Bautista qui abrite l’image la plus précieuse de Coria : le Christ de la Vraie Croix. De là, les vues sur la ville sont magnifiques. Le patrimoine de Coria a été classé Bien d’intérêt culturel par le gouvernement régional d’Andalousie. L’église Nuestra Señora de La Estrella, la rue Cervantes avec sa place et l’église de la Soledad,  valent bien un petit détour tout comme le musée de l’Autonomie andalouse et la maison de Blas Infante où le père de l’Andalousie y vécut jusqu’à son arrestation et son exécution en 1936. 

Pour en savoir plus sur l’héritage japonais de Coria, visitez la salle thématique Virginio Carvajal Japón. Ici sont rassemblés les documents sur la colonie japonaise de Coria et divers instruments et objets en rapport avec cette culture.

Et pour couronner votre visite, laissez-vous tenter par une tapa de albur et un petit verre de saké de Coria dans un des restaurants face au Guadalquivir.


Lieux à visiter

  1. Chaussée romaine Via Augusta
  2. Cerro de San Juan
  3. Église Santa María
  4. Ermitage de Vera Cruz ou San Juan Bautista
  5. Église Nuestra Señora de La Estrella
  6. Musée de l’Autonomie andalouse et maison de Blas Infante
  7. Maison-musée Sendai
  8. Salle thématique sur le Japon « Virginio Carvajal Japón »
  9. Jardins Carlos Mesa et statue de Hasekura Tsunenaga
  10.  Espace naturel de « Brazo del Este »
  11. La Dehesa de la Atalaya


Localisation

Coria del Río se trouve à environ 16 km de Séville. Située sur la rive droite du Guadalquivir, la ville de Coria jouit d’une situation privilégiée entre les marais du Guadalquivir et les coteaux de l’Aljarafe. Dans sa commune, s’étend une zone humide protégée, le site naturel de Brazo del Este présentant une diversité ornithologique remarquable : poules sultanes, cigognes, hérons pourprés, etc. 

Comarque
Guadalquivir-Doñana
Superficie
62.00 Km²
Altitude
7.00 m
Nº d’habitants
30.657
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.