Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

La Zaouïa

698
0

On trouve à Aznalcóllar un monument islamique, bâti à des fins religieuses, unique en Andalousie : une zaouïa. Ces édifices sont des écoles ou des centres religieux islamiques qui étaient construits au Maghreb et en Afrique de l’Ouest.

Elle se trouve dans le cimetière de la commune, au pied de la colline où se trouvait l’ancien château. À partir du XVIIIe siècle, elle fut transformée en chapelle du cimetière de San Sebastián.

Son origine est antérieure à 1248, année où Ferdinand III conquit la ville. Avant cette date, deux religions coexistaient à Séville et cette zaouïa est un exemple de l’héritage de ces Arabes mudéjars, maîtres d’œuvres et maçons, qui ne partirent pas pour l'Afrique. 

Le plan de l’édifice est carré, plus grand qu’un ribat ou un marabout. Il est coiffé d’une coupole octogonale, une qoubba, qui repose sur des trompes.

Les murs sont épais et en briques. À l’extérieur, sur les faces septentrionale, méridionale et orientale, il présente des meurtrières lobées, inscrites dans des fenêtres aveugles en fer à cheval encadrées par un alfiz.

La façade orientale présente un arc brisé d’entrée, aujourd’hui partiellement muré, encadré par un alfiz.
À l’intérieur, il y a une plinthe en carrelage de l’époque mudéjar. Un escalier mène au toit. La coupole est ornée de peintures du XIXe siècle.

Sur le mur intérieur côté sud, il y a une niche fortement transformée qui pourrait être le mihrab de l’oratoire qui est orienté dans l'axe nord-sud, selon la tradition almohade.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.